Souvenir de ton Amour – Léa & Dimitri

Souvenir de ton Amour

Léa & Dimitri

 

Il y a des histoires sans lendemain. Il y a celles qui durent une vie entière et qui semblent pourtant bien trop courtes. Et il y a celles qui nous portent, nous font nous sentir légers et transportés. Et puis celles plus compliquées mais qui nous donnent envie de s’accrocher. Parce que c’est LUI, parce que c’est ELLE, parce que le « NOUS » que l’on forme est plus beau et plus fort que tout.

 

Préparer une séance photo en amoureux

Lorsque je rencontre des amoureux pour préparer une séance photo de couple, il m’est précieux de connaître leur histoire et ce qui les motive à se créer ces souvenirs. Bien sûr, cela me permet de personnaliser leur reportage intimiste. Mais je crois aussi que cette connexion qui s’établit entre eux et moi fait grandement partie de la magie qui s’opère devant mon objectif.

Il n’est pas aisé de se sentir à l’aise, en couple, devant un appareil photo. Là, il n’y a pas d’enfants pour monopoliser l’attention et faire lever toutes les barrières de contrôle que nous, adultes, nous aurions tendance à nous mettre dans une telle situation. Alors la confiance – le lien – la connexion que nous allons créer, les amoureux, l’objectif et moi est primordial, pour permettre aux souvenirs de se former, au naturel de reprendre le dessus, aux petits gestes intimes de se révéler. Alors on prend le temps. De se connaître, de s’autoriser, de s’apprivoiser, de s’aimer. Pour mieux se raconter.

Parce que ce sont justement ces petits gestes, ces regards, cette complicité et cette spontanéité qui vous caractérisent qui vont vous permettre de replonger dans vos émotions et dans ce que l’autre vous permet de ressentir dans tout votre corps. Parce qu’ils sont déjà inscrit en vous, ce sont tous ces petits détails, intimes, personnels, uniques, qui vous rappellent la force et la simplicité de votre Amour.

 

Pour toujours se souvenir de notre Amour

Pour Léa & Dimitri, ce besoin résonne d’autant plus fort. Malgré leur jeune âge, ils ont déjà dû vivre pendant de longs mois à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Séparés, le temps de se construire un avenir professionnel prometteur, le temps de cheminer seul, pour mieux se retrouver à deux. Et bientôt, construire l’un à côté de l’autre. L’un avec l’autre.

Mais avant cela, il leur reste une petite étape, minime au regard de ce qu’ils ont déjà vécu. Mais encore une, qui va paraître une éternité. Savoir que celui qu’on aime est de l’autre côté de la planète. Ne pas pouvoir se toucher, croiser son regard, entendre son souffle, effleurer sa main, lire dans ses yeux. Des mois encore à tenter de communiquer tant bien que mal, à deviner ce qui vit l’autre, à patienter. Pour mieux se retrouver.

Parce qu’il se dégage d’eux une force incroyable, un lien presque évident, extensible mais incassable.

Alors, à travers ce reportage, nous avons voulu mettre en évidence toute la beauté de leur amour. Pour que dans ces prochains mois compliqués, ils puissent se souvenir. De leur belle complicité, de la douceur de leur toucher, de leurs regards qui veulent tout dire. Pour passer outre les difficultés, et se recentrer sur l’essentiel. Elle. Lui. Ce « NOUS » magnifique qu’ils créent.

Pour que dans les moments heureux et les pointes de tristesse, ces instants gravés leur rappellent combien l’autre est là. Malgré la distance. Tout contre soi. Ressentir sa main. Entendre son rire.

Et se souvenir de son Amour.

 

Et parce qu’à l’heure où j’écris ces lignes, Robbie Williams chante « She’s the One » à la radio… et que cela ne peut être juste un heureux hasard… Je vous propose de lire ce reportage avec ce fond de musique Pour lui donner la profondeur que ces deux là méritent. 

 

 

 

 

Je vous aime, ma Chou, mes petits loups. Et je vous souhaite le meilleur ! Vraiment, de tout mon coeur, je vous souhaite le meilleur.

Parce que je sais qu’après ces mois compliqués, c’est une magnifique vie que vous vous promettez ENSEMBLE. 

 

Nicole Gevrey |  Photographe Reportages Mariage & Famille  |  Allier (03) – Cher (18) – Indre (36) – Loiret (45) – Nièvre (58) … et ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.