Rayonne Ta Boîte

Le Podcast pour les entrepreneuses émotives.

comment utiliser nos émotions dans le business

Chaque semaine, je te propose de partir en quête d’inspiration, d’outils, de décortication des émotions,
pour gagner toujours plus en sérénité et en liberté.

Je te souhaite une bonne écoute ♥

Comment utiliser nos émotions dans le business ?

Les notes de l'épisode "Comment utiliser nos émotions dans le business ?"

Dans l’épisode d’aujourd’hui, on va s’intéresser aux émotions que l’on peut ressentir face à des clients, des partenaires, et… on va se demander si c’est bon pour notre business ou pas.

Peut-être que ça t’est déjà arrivé, d’avoir une forte montée d’émotion, dans le cadre de ton travail. Et peut-être que tu t’es sentie mal à l’aise d’avoir vécue cette expérience émotionnelle.

En tout cas, ce que je voudrais qu’on explore ensemble toutes ces émotions qui nous habitent et que nous pourrions partager, volontairement ou involontairement…

Quand j’ai démarré professionnellement, que ce soit dans mon travail précédent, ou même à mon compte, j’avais l’impression qu’il fallait absolument que je maîtriiiiise mes émotions, que je ne laisse rien transparaître, pour être prise au sérieux. Pour « faire » pro.

Bon depuis, j’ai appris à casser cette croyance limitante, et ça m’a tellement libéré de m’autoriser à vivre mes émotions, même dans la vie professionnelle, surtout dans la vie professionnelle,
que j’ai envie d’apporter de l’eau à ton moulin, quelques pistes de réflexion, si toi aussi ça te pose question ou problème, cette belle sensibilité, dans la sphère sociale de ton entreprise, que tu puisses commencer à égratigner toi aussi tes croyances.

La semaine dernière, dans l'épisode 2, intitulé "Emotions et business font-ils bon ménage ?",
on a vu à quel point elles pouvaient nous être utiles

  • pour affiner notre équilibre professionnel,
  • rendre notre vie entrepreneuriale plus cohérente avec nos valeurs, nos besoins,
  • ou encore pour se rapprocher de notre clientèle cible,
  • et être davantage en adéquation avec un rythme de travail qui nous convient, etc.

Cette semaine, on va s’intéresser à l’autre versant du miroir, en intégrant le monde extérieur à notre réflexion.

A la question "business et émotions font-ils bon ménage ?", voyons aussi au delà de ta sphère entre toi et toi, et regardons entre toi et les autres.

  • Comment on peut utiliser nos émotions dans notre vie professionnelle, dans l’intérêt de tous ?

    Parce que, comme on l’a déjà vu, taire et cacher nos émotions, c’est bon pour personne.

    D’abord pas pour soi.

    Et puis on va voir que ce n’est pas non plus dans l’intérêt des autres que l’on n’exprime pas ces émotions.

    Si tu es dotée d’une belle sensibilité, alors la réduire au maximum, la verrouiller à double tour dans l’espace le plus petit possible,

    pour emprunter le costume du soi-disant professionnel détaché, qui sait mettre ses émotions à distance, n’est vraiment pas bon pour toi.

    Ce costume là, va sûrement très bien à plein de monde.
    Mais… si tu sens que tes belles émotions sont bien trop à l’étroit dans ce costume trois-pièces, alors ce n’est pas un costume sur mesure pour tous.

Avec notre sensibilité, si on cherche trop longtemps à la contenir, ça risque de faire exploser la cocotte minute.

Mais bon, ça, je suis sûre que tu le sais ou tu t’en doutes déjà.

Je voudrais surtout profiter de cet épisode pour t’aider à voir tout ce qu’il y a de positif dans le fait d’utiliser nos émotions pour notre business.

1. Créer du lien avec ta communauté.

Toi, tu es une créative, tu bosses avec tes tripes. Et je suis sûre que tu rêves que tes clients aient un coup de cœur pour ce que tu proposes.
Un coup de cœur, ça fait appel à l’émotionnel…

Et il n’y a pas de place pour l’émotionnel quand tout est lisse et parfaitement sous contrôle.
Sans vie.
Alors, pour créer un lien avec ta communauté, avec tes prospects, avec tes clients, ton humanité est ton plus bel atout professionnel.

C’est ce qui va faire qu’au delà du produit ou la prestation que tu proposes, ils verront le coeur qu’il y a à l’intérieur.

Etre sérieuse, professionnelle, ne se résume pas à être « sans émotion », au contraire.
Si tu as besoin d’en être convaincue, tu peux noter tout ce qui fait déjà que, dans ta démarche, dans ton process, dans l’expérience client, ils pourront s’assurer que tu es professionnelle, rigoureuse,
Ce sont deux choses distinctes : il est tout à fait possible d’être à la fois super rigoureuse par exemple sur les délais ou sur l’investissement, et rire à gorge déployée ou pleurer à chaude larme avec ses clients.
Où se situe ta valeur ajoutée professionnelle à toi ?
Est-ce que vraiment, elle tient dans ce costume gris et terne dans lequel tu cherches à rentrer ?

2. L'authenticité comme gage de confiance.

Dans la relation clientèle, exprimer ses émotions, se montrer tel que l’on est, permet de créer un lien de confiance.
Non seulement, ça montre que tu es bien humaine !
Et ça, si les gens te contactent toi, qui bosse avec tes tripes, et ton coeur, c’est bien parce qu’ils veulent d’abord le résultat de l’humaine qui est en toi, pas la partie robot 😛

Je te disais en préambule, que lorsque j’avais démarré, je n’osais pas montrer mes sentiments, par peur de ne pas paraître professionnelle.

Si je me souviens de mes premiers rdvs avec des futurs mariés, par exemple.
Je me préparais bien avant, je révisais tout ce qui pouvait être un atout dans ma façon de travailler. Mais j’avais oublié que mon principal atout pour être la meilleure photographe possible, c’était justement mes émotions.

Tout a changé dans ma relation client dès lors que je me suis autorisée à leur expliquer exactement qui j’étais et quel impact ça avait sur ma façon de travailler.

D’une part, les futurs mariés pouvaient davantage percevoir si ça leur convenait ou pas, et la valeur de mon travail aussi, et également pourquoi ils feraient appel à moi plutôt qu’à quelqu’un d’autre.

Etre autant que possible authentique, permet d’engager une relation de confiance.

J'ai un autre exemple qui me vient en tête, à propos de ces émotions et de notre business.

Une jeune femme que j’ai accompagné il y a peu, qui débutait son projet d’entreprise, et qui se sentait vraiment fébrile dans son positionnement professionnel.

Pour lancer un projet qui lui tenait à coeur, elle devait contacter des professionnels qui étaient bien installés sur son secteur, et ça lui faisait vraiment peur. Elle avait l’impression de ne pas être assez avancée dans son projet, de ne pas être assez professionnelle en fait. Sauf qu’elle ne pouvait pas donner vie à son projet tel qu’elle l’imaginait, sans passer ces coups de fil.
Alors on a passé du temps lors d’un rendez-vous à décortiquer ces peurs, à quoi elles tenaient, et comment elle pouvait avancer, en prenant ses peurs par la main, pour passer ces coups de fil.

Et ce qui a été le déclic pour elle, ça a été de prendre conscience qu’elle avait le droit d’être vulnérable, que ça n’enlevait rien à la beauté de son projet.
Quand elle a passé ces coups de fils, elle s’est montré authentique. Elle s’est autorisée à dire qu’elle était un peu anxieuse par exemple, ou
Et tu l’auras sûrement deviné, ces coups de fils se sont très bien passés ! Et je suis sûre que, de s’être montrée authentique, a réellement changé la donne de cet échange. Ses interlocuteurs ont pu accéder véritablement à ses belles intentions.

C'est d'ailleurs une technique de prise de parole que l'on m'avait appris.

Quand on ressent du stress par exemple.

D’abord, de le verbaliser, ça fait déjà baisser la pression.

En effet, ça crée une forme de connexion avec les autres, ça crée de l’empathie, du lien lien là encore.

Et nous, ça nous libère de ses pensées, elles n’ont plus lieu d’être.

C’est un moyen d’accueillir cette émotion. Et donc d’éviter l’escalade émotionnelle.

Dans un prochain épisode, on parlera de la vulnérabilité. A quel point c’est une force.

Mais déjà, là, tu peux retenir, que dans la grande majorité des situations, on attend pas de toi d’être au carré, même et surtout dans ta place de solopreneur.
Au contraire, ta clientèle a besoin de se connecter à toi, de voir que vous vous ressemblez, que tu comprends ses besoins, …

3. Attirer à soi des clients avec qui on peut vivre une belle relation client, grâce aux émotions et notre business

Prenons l’exemple d’une photographe de famille, qui cherche à travailler avec des mamans parfaitement imparfaites.
Elle veut leur montrer combien elles sont parfaites dans leurs imperfections.
Mais elle ne s’autorise pas elle-même à accepter ces émotions qu’elle ressent au fond d’elle. Et encore moins, à partager avec ces mamans qui pourtant auraient bien besoin de savoir qu’elles peuvent être en confiance avec elle.
Tout va changer à partir du moment où elle va communiquer sur ses réelles émotions de maman parfaitement imparfaite.

Non seulement cette photographe va se libérer elle, en se défaisant d’un costume qui n’est pas à sa taille.
Mais en plus de ça, toutes les mamans parfaitement imparfaites vont se sentir en confiance avec elle. C’est donc un magnifique cadeau à leur faire, qu’elles puissent s’autoriser à se sentir en confiance avec une photographe, et s’offrir les souvenirs qui leur tiennent à cœur.

Donc, pour aller au bout de cet exemple, c’est aussi de la responsabilité de cette photographe, de partager avec sérénité et authenticité. De faire savoir à toutes les mamans du monde que quelqu’un les comprend à ce point et veux montrer combien elles sont parfaites telles qu’elles sont.

Vivre ses émotions pleinement, dans la relation client, permet donc d’attirer à soi des clients qui nous ressemblent, avec qui on partage des valeurs communes. Et donc vivre une belle relation professionnelle.

4. Créer un cercle vertueux en faisant vivre une réelle expérience à nos clients, authentique, forte, émotionnelle

Si t’es encore là, à écouter ce podcast, sans doute que tu as construit ton entreprise avec tes tripes. Et que tu as envie de faire vivre de belles émotions à tes clients, quel que soit ce que tu proposes.

Tes clients viennent donc pour ça. Vivre une expérience émotionnelle.

Et, sous prétexte que tu craignes de ne pas faire « pro », ou toute autre croyance limitante, qui t’empêche d’être toi-même auprès de tes clients,
tu les empêches, eux, tes clients, de vivre pleinement cette expérience émotionnelle à laquelle ils aspirent.

Plus toi tu vas ouvrir ton cœur, plus eux vont s’y autoriser aussi.
Et tout ça, c’est hyper puissant !
D’un point de vue humain, déjà ! On ne va pas se le cacher, on est là pour vivre de belles émotions !
Et d’un point de vue entreprenarial aussi.
Plus tes clients ont vécu une expérience émotionnelle forte, plus ils auront envie d’en parler autour d’eux, de laisser des témoignages…

Et c’est ainsi que se met en marche un cercle vertueux qui continue de t’apporter des clients qui te ressemblent, qui partagent tes valeurs, qui

Alors, ce que j'ai envie de te proposer, c'est d'imaginer à quoi ressemblerait la relation avec tes clients si tu t'autorisais à être pleinement telle que tu es.

Parce que commencer à l’imaginer, c’est déjà te donner un peu la liberté d’être qui tu es réellement.

Et ça, c’est un merveilleux cadeau à te faire, mais aussi à faire à tes futurs clients qui n’attendent que ça, trouver une personne merveilleusement humaine, qui fait de ses émotions un atout pour pouvoir leur offrir le meilleur.

Tu seras la plus professionnelle qui soit, en étant pleinement toi.
Tu n’as pas à choisir entre avoir un business, être entrepreneure, vivre de sa passion, ET vivre tes émotions. Les deux vont non seulement de paire, mais en plus ils s’auto-alimentent merveilleusement comme on vient de le voir dans cet épisode et le précédent.

Alors sans plus tarder, demande toi, à quel niveau de l’expérience de ton client tu peux t’autoriser à partager davantage d’émotions ?

Sur cette belle réflexion, je te souhaite une magnifique semaine !

Qui est derrière le micro ?

Je m’appelle Nicole, et je suis une grande émotive. 

Les émotions sont très présentes dans ma vie personnelle et professionnelle. 

Je suis photographe de famille, et j’ai à cœur de saisir les émotions générées par les liens avec ceux qu’on aime, pour qu’ils deviennent un précieux patrimoine. 

Et je suis également coach. J’accompagne dans ce contexte des passionnés à trouver un équilibre entre les émotions créatives qui proviennent de leurs tripes et de leurs coeurs, et l’indispensable casquette de chef d’entreprise. Tout un panel d’émotions, vous vous doutez bien. 

Les émotions ont contrôlé une partie de ma vie. Aujourd’hui, je cherche à les comprendre, et à partager mes réflexions et astuces, et planter des petites graines de sérénité ici et là.

Nicole Gevrey, créatrice du podcast Même pas peur, pour gagner en sérénité et liberté
Crédit photo : Caroline Liabot

Voilà donc mon intention :
partager mes pistes de réflexions, mes lectures, les outils que j'ai dénichés et qui m'ont aidés,
pour participer à un monde qui gagne en sérénité et en liberté.  

Pour aller plus loin vers la sérénité et liberté

Découvrir le coaching professionnel

pour celles qui veulent vivre sereinement de leur passion et retrouver du sens dans leur vie professionnelle.