Même pas peur

Le Podcast qui t'aide à gagner en sérénité et en liberté
et t'accompagne dans ton développement personnel.

manger ses émotions

Chaque semaine, je te propose de partir en quête d’inspiration, d’outils, de décortication des émotions,
pour gagner toujours plus en sérénité et en liberté.

Je te souhaite une bonne écoute ♥

E028 – Manger ses émotions

Est ce que ça t’est déjà arrivé…..

De t’enfiler un paquet de chips après un coup de téléphone pas très agréable,

ou de te jeter sur la plaquette de chocolat quand tu te sens triste

ou de te retrouver avec le nez dans le paquet de gâteaux quand tu t’ennuies …

et te dire après coup “je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça”

Et bien, sans plus de suspens, ce pourquoi est en lien avec les émotions…

Bon, de toute façon, si tu suis ce podcast depuis un moment, tu sais que

toutes les actions que l’on fait sont engendrées par nos émotions, qui elles même sont déclenchées par nos pensées

On va remettre en lien tout ça avec notre sujet du jour

Aujourd’hui, on va décortiquer pourquoi est-ce qu’on fait ça ? qu’est-ce qui se cache derrière ces comportements plus ou moins conscients

Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur de nous dans ce genre de situations où, clairement, on n’a pas faim… mais c’est plus fort que nous que de filer dans le placard ou dans le frigo pour manger

voir même de filer à la boulangerie ou chez l’épicier si y’a pas ce qu’il faut dans le placard ou le frigo …

C’est qqch d’assez commun, donc si tu t’es reconnue dans les situation que je viens d’aborder, rassure toi, rien d’alarmant…

Mais tout de même, d’en prendre conscience et comprendre ce qu’il se passe dans ces moments va te permettre de remettre de la conscience dans ces moments là, savoir ce qu’il se passe en toi,

et éviter que ces comportements ne deviennent pathologiques.

Que ça deviennent une sorte de routine, des habitudes, qu’on ne sait plus bien comment elle s’est installée

Alors, qu’est-ce qui se passe dans ces moments là ?

tu l’auras deviné grâce au titre… en fait, dans ces situations où l’on mange sans avoir faim,

on mange ses émotions.

C’est à dire que, pour éviter une certaine émotion, de la vivre, de la ressentir, de la gérer… et bien on met une sorte de pansement dessus

la nourriture, c’est un moyen ultra rapide de ressentir une sorte de plaisir, d’apaisement,

donc manger c’est LE moyen le plus pratique que notre cerveau trouve à ce moment là pour avoir le pic de dopamine dont il a besoin, pour éviter les émotions dites négatives, et nous aider…. soit-disant… à aller mieux. Hop un peu d’hormone du bonheur… et il a l’impression d’avoir fait son boulot pour qu’on aille mieux. Traitre.

Si tu as écouté l’épisode de la semaine dernière, alors tu as peut-être reconnu le fameux processus qui engendre des habitudes :

déclencheur (émotion) – action (je fais fouiller le placard pour chercher du chocolat ou du saucisson) – récompense (oh un pic de dopamine, j’ai mis un mouchoir sur mon émotion)

Comme un pansement sur une fracture. ça la cache… mais ça ne va pas nous aider à aller mieux

Le plaisir que l’on ressent dans ces moments là est illusoire bien sûr. C’est un leurre.

Et de fil en aiguilles, notre cerveau et ses réflexes à la con, ont enregistré que

‘oh bah si tu te sens triste, pas grave, j’ai une solution super efficace pour toi, regarde le pot de glace dans le congel… parfait !!!”

Et à l’apparition de la prochaine émotion émotion du même type, du fameux signal déclencheur, Hop il se met en pilote automatique, et guide nos pas jusqu’au placard ou la boulangerie

Manger nos émotions. parce qu’en faisant ça, on l’avale tout rond. on ne l’accueille pas, on ne prend pas le temps de la mastiquer… alors clairement, ça va être compliqué de la digérer.

Alors, pourquoi est-ce qu’on a ce type de comportements ?

Qui est derrière le micro ?

Je m’appelle Nicole, et je suis une grande émotive. 

Les émotions sont très présentes dans ma vie personnelle et professionnelle. 

Je suis photographe de famille, et j’ai à cœur de saisir les émotions générées par les liens avec ceux qu’on aime, pour qu’ils deviennent un précieux patrimoine. 

Et je suis également coach. J’accompagne dans ce contexte des passionnés à trouver un équilibre entre les émotions créatives qui proviennent de leurs tripes et de leurs coeurs, et l’indispensable casquette de chef d’entreprise. Tout un panel d’émotions, vous vous doutez bien. 

Les émotions ont contrôlé une partie de ma vie. Aujourd’hui, je cherche à les comprendre, et à partager mes réflexions et astuces, et planter des petites graines de sérénité ici et là.

Nicole Gevrey, créatrice du podcast Même pas peur, pour gagner en sérénité et liberté
Crédit photo : Caroline Liabot

Voilà donc mon intention :
partager mes pistes de réflexions, mes lectures, les outils que j'ai dénichés et qui m'ont aidés,
pour participer à un monde qui gagne en sérénité et en liberté.  

Pour aller plus loin vers la sérénité et liberté

Découvrir le coaching professionnel

pour celles qui veulent vivre sereinement de leur passion et retrouver du sens dans leur vie professionnelle.